Brico

L’étagère à crémaillère : Le tuto

L’étagère est le grand classique des meubles de rangement. Quelques planches, et hop on y pose livres, déco, photos, biblos. Le problème, ce sont les trous. Mathématiquement il faut deux trous pour faire tenir une planche à l’horizontal. On se retrouve vite à faire du gruyère dans nos murs, pas cool. Pour limiter la casse, je vous propose de découvrir l’étagère à crémaillère ! Son avantage : très peu de trous pour un max de planches ! Ce système pourtant vieux, n’était pas très esthétique et on le retrouvait bien souvent dans les garages ou buanderies. Mais là, je vous propose un tuto qui remettra au goût du jour cet ingénieux système de rangement modulable ! Et en bonus, ça ne coûte vraiment pas cher !

Pour le matériel, il faut trois choses essentielles que vous trouverez dans votre magasin de bricolage :
– Deux crémaillères en blanc laqué, j’ai pris 2 m de hauteur, mais bien souvent, il existe plus petit suivant votre usage.
– Des consoles (semblables à des équerres), prévoyez en deux par planches. Les consoles on des tailles définies, j’ai pris par exemple des consoles de 25cm et des consoles de 35cm. Il existe des longueurs plus importantes (jusqu’à 50cm, de quoi créer un plan de travail ou un bureau).
– Et bien sûr, des planches en bois de largeur égale aux consoles.
Pour ce système, il est important de prévoir à l’avance, la configuration de votre meuble, nombre de planches, leur largeur, nombre de consoles correspondantes… Faites un petit schéma 😉

Élément important, les 2 cremaillères ne doivent pas être espacées de plus de 70cm, autrement votre planche risque de fléchir. Une crémaillère possède des trous pour vis, je vous conseille d’en prévoir trois, une en haut, une en bas et une au milieu de la crémaillère. Posez votre première crémaillère en étant parfaitement vertical, utilisez un niveau à bulle si besoin. Petite astuce, pour percer vos trous à la bonne profondeur de vos chevilles, collez un morceau de masking tape comme repère 😉 .

Une fois vos trous faits, vissez la première crémaillère. Ensuite, depuis la première crémaillère, placez la seconde en veillant à être parfaitement aligné à la première (faites des repères, mesurez ça coûte rien). Rebelote, trous et vissage.
Le plus dur est fait ! Maintenant, vous pouvez disposer vos consoles puis, vos étagères. Les consoles s’emboitent dans les réserves des crémaillères prévues à cet effet. Notez que les consoles disposent d’un écart de 5cm de hauteur entre chaque réserve. Si les consoles coincent un peu, aidez-vous d’un marteau pour emboîter l’élément (doucement hein !).

Et voilà ! Pour six trous dans le mur, j’ai mis sept planches ! Soit une économie de huit trous ! Pour la déco, une petite plante, des bouquins ressortent super bien sur ce genre d’étagère. De plus, vous pourrez changer la configuration de votre étagère plus tard 😉

L’étagère à crémaillère c’est tout con, mais c’est trop bon !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *