Brico, Déco

Grillage mural : le tuto

Il n’est pas toujours facile d’avoir un petit coin de verdure chez soi quand on n’a ni balcon ni jardin. Heureusement, j’ai la solution ! Je vous propose d’utiliser vos murs comme jardin avec le grillage mural suspendu. Alors oui, on pourrait simplement se rendre au rayon jardin et prendre ce que l’on appelle un croisillon vert moche en plastoc. Mais je décide de vous présenter un tuto qui a de la gueule et qui est design ! L’idée, c’est de créer une cote de maille murale faite d’anneaux pour y faire courir des plantes grimpantes. Pour cela, comme d’habitude, rien de compliqué à se procurer, juste du fil en aluminium, une pince coupante, une vieille planche en bois, vis et clous ainsi que quelques aimants.

Pour le fil, je me suis rendu sur le site www.fil-aluminium.com qui propose une gamme très large de couleur. Je vous conseille de prendre un diamètre de 2mm sinon le fil sera trop mou. Pour les aimants, c’est selon votre style, je les ai pris sur Amazon. Ils sont hexagonaux en bambou.

Avant tout, il faut préparer une table de cintrage. Cela permet de créer des anneaux identiques. C’est ici qu’on utilise la vieille planche et les vis. Selon vos goûts et votre humeur, définissez la forme de vos anneaux. J’ai opté pour un losange de type cerf volant. Libre à vous de faire des hexagones, octogones, carrés bla bla bla. Je vous conseille de prendre le temps de dessiner sur une feuille un modèle. Une fois le choix fait, placez la feuille sur votre planche et vissez-y les vis sur chaque sommet puis, arrachez la. Voilà votre table de cintrage flambant neuve. La suite, vous me voyez venir, il va falloir cintrer ! On part d’un point, on fait le tour de la forme, puis on termine la forme. Pour clore l’anneau, j’ai simplement rabattu les extrémités l’une sur l’autre. Mais ne les fermez pas tout de suite ! On le fera un peu plus tard.

Avant d’aller plus loin, préparez vos clous et un marteau. Commencez à mettre votre premier clou à la hauteur de votre choix dans votre mur, placez-y un anneau. C’est votre première colonne. A partir de là, vous pouvez positionner la deuxième colonne de sorte que le deuxième anneau s’entrecroise avec le premier (vous me suivez toujours ?). Et ainsi de suite pour les autres colonnes. C’est maintenant que l’on vient tisser notre grillage avec nos anneaux. A cette étape, on peut également customiser l’aspect de la cote de maille. En effet, en alternant le croisement un coup à gauche et un coup à droite, on obtient un mouvement différent. Faites des essais. Une fois la maille en place vous pouvez fermer les anneaux. Les aimants vont servir de cerise sur le gâteau pour habiller les têtes de clou.

Pour habiller votre nouvel ornement, nous allons mettre des plantes. Plusieurs idées, vous pouvez faire partir la plante directement depuis le sol ou bien depuis une petite étagère. Encore mieux, faire tomber la plante depuis le haut du grillage. J’ai crée deux étagères avec un peu de corde, deux chutes de planches et deux crochets. Reste à faire courir la plante à travers votre maille. Petit bonus, j’avais une petite guirlande lumineuse qui trainait dans un tiroir. Sinon sur Amazon on trouve plein de trucs chouettes. Vous pouvez aussi pinter des photos ou d’autres déco avec une pince à linge sur les anneaux pour donner encore plus de vie. Les possibilités sont infinies…

Le grillage mural, c’est tout con mais c’est trop bon !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.