Techno

J’ai testé l’imprimante 3D uDelta d’Emotiontech !

Le rêve de l’impression 3D à domicile est devenu réalité ces dernières années. Et j’ai la chance de pouvoir vous présenter cette fabuleuse technologie, notamment avec la uDelta originale d’Emotiontech, une super boite toulousaine !

Tout d’abord qui est Emotiontech ? C’est une boîte créée en 2012 à Toulouse qui conçoit et développe des imprimantes 3D et des robots pédagogiques. Leur philosophie est de rendre accessible à tous l’impression 3D de façon didactique et ludique. Le modèle d’imprimante que je possède a la particularité d’être à monter soi-même, un gros Lego hight tech ! La notice de montage est sans reproche, impeccable. Il m’a fallu environ 5 heures pour la monter avec mes petits doigts. Mais il existe des modèles prêts à l’emploi si certains ont peur.

Je ne vais pas vous détailler tout le bazar mais voici les grandes lignes. On a une partie qui est le corps de l’imprimante, faite de pièces en bois, en métal, et même de pièces imprimées en 3D (3Dception…). La partie électronique est basée sur une carte Teensylu faite maison, des moteurs, des ventilateurs et surtout une tête d’impression. L’imprimante est de type Rostock, ce qui veut dire que la zone d’impression est cylindrique avec une possibilité d’imprimer sur 11cm de diamètre pour 17cm de hauteur. L’imprimante peut aussi évoluer grâce à des options comme l’ajout d’un écran LCD, un lit chauffant et même un éclairage LED.
Ce qui est génial c’est de pouvoir utiliser différentes bobines de fil d’impression. Cela permet de varier les couleurs et même les matériaux, on peut utiliser du plastique ABS et même du bois !
Une fois tout ça assemblé, la partie software est un vrai jeu d’enfant. J’installe le logiciel sur mon PC et terminé fin de l’histoire, tout est prêt ! Bon j’avoue il y a une petite phase de calibrage de la tête d’impression à faire avant mais cela ne dure pas plus de 2 minutes.

Au final, le plus compliqué avec une imprimante 3D, c’est de trouver quoi imprimer. De l’objet déco, à la pièce de rechange, en passant par le gadget qui facilitera votre quotidien, les possibilités sont infinies… Pour cela pas de panique, l’internet regorge de sites mettant à disposition des millions de fichiers d’objets créés par la communauté. Ces fichiers sont directement lisibles par le logiciel de l’imprimante qui va les exploiter et les faire passer du virtuel au réel sous vos yeux ébahis et mouillés d’émotion. Les 2 sites les plus connus sont cults3D et Thingiverse. Vous avez l’embarras du choix. Mais ce qui est génial selon moi, c’est de dessiner soi-même ses objets. Pour cela j’utilise Sketchup qui est gratuit et qui permet d’exporter ses modèles 3D en fichier .stl pour le logiciel.
Une fois l’impression lancée, laissez-vous bercer par le doux bruit de la machine et observez la progression en temps réel sur le logiciel qui vous permet de garder un œil sur le bon déroulement des opérations.

Pour illustrer tout cela j’ai téléchargé un objet bien sympathique que je vous propose de remporter via un petit concours ! Il s’agit d’un cale page pour livre. Pour participer, laissez un commentaire sur cet article et vous serrez peut-être tiré au sort, bande de veinards ! Pour multiplier vos chances, vous pouvez aussi participer sur les posts Facebook et Instagram.

L’impression 3D, c’est tout con mais c’est trop bon !

2 réactions sur “J’ai testé l’imprimante 3D uDelta d’Emotiontech !

  1. Tres astucieux ce petit objet pour lire dans son lit en utilisant qu’une seule main et en gardant l’autre bien au chaud sous les draps!

  2. « Un marque ta page » en quelque sorte…
    Magie de la 3 D et pourquoi pas des briques de Lego pour mosaïquer, enfin j’dis çà j’dis rien 👍👍👍👍

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.